Influence VS Popularité

par Sublimz
3 novembre 2018
Influence VS Popularité

Influence VS Popularité

Un influenceur n’est pas forcément populaire et quelqu’un de populaire n’est pas forcément influent

Dans le monde du marketing et de la communication, l’influence est une richesse recherchée par toutes les entreprises. Les chefs d’entreprise tout comme les cadres dirigeants vous le diront : à l’heure d’Internet et des réseaux sociaux, l’influence est le bien de tous. Chaque personne peut, sur la Toile, être quelqu’un de très influent et entraîner dans son sillon des centaines voire des milliers de personnes.

L’influence que peut avoir une personnalité publique, une entreprise concurrente, une start-up, un moyen de presse (un magazine, une chaîne de télévision, plus récemment un YouTubeur/Vlogger) est désormais sans commune mesure avec ce que nous connaissions par le passé … Il n’y a encore que quelques années en arrière, seules les célébrités pouvaient être les égéries et les relais de croissance d’une entreprise. Désormais, toutes les personnes célèbres ou pas sur la Toile peuvent devenir les relais, ou à l’inverse de véritables obstacles pour une marque, un produit, un service …

Mais les incompréhensions demeurent tout de même dans ce monde merveilleux de l’influence 2.0, à l’époque du leader d’opinion connecté. L’incompréhension principale que nous allons tenter de combattre dans cet article est celle concernant la frontière entre l’influence et la popularité. Comment sommes-nous passés de deux notions liées (influence et popularité), à une époque où ces deux mêmes notions ne sont plus compatibles et nécessairement en lien ? Pourquoi un influenceur n’est pas forcément populaire et quelqu’un de populaire n’est pas forcément un influenceur ? Toutes les réponses à ces questions dans les lignes et les paragraphes qui suivent.

Quelques mots sur l’influence 

Dans un premier temps, prenons un moment pour nous concentrer sur le concept d’influence. Bien trop souvent, ce concept est mal compris par les personnes en charge de réaliser la communication d’une entreprise, ces dernières pensant que l’influence est une donnée négative, que l’on rapproche obligatoirement de l’emprise. C’est là un lieu commun qu’il vous faut éviter. Cette idée est véritablement devenue maîtresse dans le cadre de la communication d’une entreprise. Réussir à identifier les acteurs influents sur un marché, cela revient à identifier toutes les parties prenantes qui peuvent avoir un ascendant sur mon activité. Alors autant prendre un coup d’avance sur eux en les identifiant et en récoltant le maximum d’informations les concernant pour, peut-être, à terme les inclure dans ma politique de communication.

Dans le domaine de la psychologie, l’influence est donc un processus par lequel un individu réussit à faire adopter son propre point de vue à un autre individu. Il est nécessaire de faire remarquer que le fait d’avoir de l’influence n’est aucunement quelque chose d’obligatoirement négatif. Une personne peut être sous l’influence d’une autre simplement par déférence, par admiration, par volonté de se conformer. On retrouve dans cette forme d’influence qui n’est pas la conséquence d’actes visant à mettre sous une emprise quelconque tous les phénomènes liés au mimétisme en société, au conformisme … 

Cette influence opère donc ce que l’on appelle une inflexion : celui qui est dans l’obligation d’adapté son propre point de vue agit finalement sous l’emprise d’une autre personne, il agit sous son influence. Il est également important de noter que l’influence peut recouvrir, à la fois des phénomènes de persuasion (lorsque la personne qui influe met en place des stratégies de persuasion), mais aussi des phénomènes d’imitation (lorsque la personne sous influence agit plutôt par admiration pour la personne qui l’influe).

La communication d’influence : une communication 2.0 pour les entreprises ? 

La question peut donc se poser maintenant dans votre esprit, cette question qui vise à savoir pourquoi les entreprises ont désormais tout intérêt à avoir recours à la communication d’influence ? La réponse est simple : il s’agit de la forme de communication la plus simple à mettre en œuvre aujourd’hui, mais aussi la forme de communication la moins coûteuse. Comme nous le disions précédemment, par le passé, l’influence était simple à acquérir pour une entreprise, il lui suffisait de choisir comme égérie des sportifs, des célébrités qui avaient pignon sur rue et d’utiliser leur image pour vendre un produit ou un service. Désormais, cette recette est obsolète et il est indispensable de veiller au grain sur toutes les personnes qui peuvent se muer, en un rien de temps, en influenceur de talent. Autre point sur lequel porter son attention : la vitesse à laquelle une entreprise peut bénéficier, ou pas, de l’influence d’une personne célèbre ou rendue célèbre par les médias. C’est pourquoi nous allons démontrer tout cela à l’aide de deux exemples qui illustrent à merveille l’idée.

Prenons un exemple très simple mais qui met en lumière toute la puissance commerciale de la communication d’influence : la jeune entreprise française qui fabrique des doudous Super Heroes a récemment vu Angelina Jolie s’afficher, lors de l’un de ses voyages à Paris, sur une photo en brandissant l’une des peluches de l’entreprise française. En seulement quelques jours, les carnets de commandes de l’entreprise étaient pleins, en France mais également à l’étranger. L’influence n’est pas quelque chose que l’entreprise maîtrise. Cet exemple met bien cela en lumière : Angelina Jolie, actrice célèbre et aimée dans le monde entier, fait profiter de son image, peut-être même sans le vouloir, à une entreprise française que rien ne destinait à un succès si rapide, qui plus est à l’international. Mais il aura suffi d’une seule photographie, relayée sur les réseaux sociaux aux quatre coins du globe pour les doudous Super Heroes qui se vendent comme des petits pains, partout en Europe mais aussi aux Etats-Unis. Ce qui semble incroyable à travers cet exemple c’est que, finalement, les moyens dont nous disposons relaient l’information tellement vite que la célébrité elle-même, du moins la personne à l’origine de l’influence, ne peut mettre en avant une volonté affichée ou non de sa part.

L’influence, dans le monde de la communication des entreprises, est une denrée rare mais extrêmement dangereuse. L’exemple que nous venons de donner plus haut est positif, l’entreprise française a largement profiter de l’influence de l’actrice américaine pour se développer. Mais, prenons un autre exemple moins glorieux : le tueur Anders Breivik, s’affichait sur les réseaux sociaux et sur toutes ses photos avec des vêtements de la marque Lacoste. Une fois sa macabre chevauchée accomplie et les médias tous tournés sur sa personne, la marque française a véritablement subi un cauchemar au niveau de ses ventes, la marque étant rapprochée sur les médias du monde entier à tueur assoiffé de sang. Il s’agit, là encore, d’un exemple de l’influence que peut avoir un parfait inconnu sur une marque reconnue dans le monde entier. Voilà pourquoi les entreprises doivent se méfier de l’influence de leurs consommateurs.

Mettre en place une communication d’influence : éléments d’information 

Ainsi, comment faire pour réussir à intégrer la puissance de l’influence dans sa politique de communication sans prendre le risque de subir l’effet inverse ? Comment maîtriser l’influence de montre entreprise lorsque je sais qu’une personne populaire ne sera pas nécessairement influente pour moi et qu’à l’inverse, un parfait inconnu pour décider de vie ou de mort sur mon entreprise ? 

Le rôle du Community Manager, entre autres, est essentiel dans le cadre de la mise en œuvre d’une politique de communication intégrant le pouvoir de l’influence. C’est désormais sur la Toile, sur Internet, que toutes les tendances prennent naissance, que toutes les personnes potentiellement influentes grandissent et arrivent sous la lumière des projecteurs. Il suffit désormais de quelques vidéos sur YouTube, des vidéos ayant des milliers de vues, pour décrocher un contrat publicitaire avec de grandes marques. Ces marques qui sponsorisent les jeunes acteurs du Web ont compris le rôle de l’influence dans leur politique de communication et elles mettent tout en œuvre pour réussir à acquérir l’exclusivité sur ces influenceurs jeunes, dynamiques et ayant une véritable communauté derrière eux. 

Ainsi, dans le cadre de la communication d’influence de votre entreprise, prenez en considération tous les relais de développement potentiels pour votre entreprise. Les blogs, les sites Internet communautaires, les réseaux sociaux, les sites de média et bien d’autres possibilités s’offrent à votre entreprise pour réussir à acquérir une influence certaine au côté d’acteurs futurs du marché.

Vos clients sont sur les réseaux sociaux et les utilisent quotidiennement. Il est important que nous les maintenions engagés et connectés à votre marque afin que vous soyez toujours leur première option.

L’ agence community management Sublimz gère tout cela pour vous 24/7

    laisser un commentaire

venenatis, ut dictum elit. leo quis